#swisscyclingfamily | Member

TdR Féminin

Une première en Romandie

Elise Chabbey est capable de rivaliser avec les meilleures du monde. Image: Frontalvision

Pour la première fois dans l’histoire du cyclisme féminin, une course World Tour se déroule en Suisse de vendredi à dimanche grâce au Tour de Romandie féminin. Les espoirs suisses reposent sur la régionale de l’étape, Elise Chabbey.

Pour la première de la Boucle romande, dont le pendant masculin a fêté sa 75e édition au printemps, presque toutes les meilleures athlètes seront au départ. Même Annemiek van Vleuten, la grande star de la scène féminine, sera de la partie. La Néerlandaise de 39 ans a remporté cette année le Giro, le Tour de France et la Vuelta et a couronné sa magnifique saison en remportant le titre de championne du monde en Australie mi-septembre, et ce malgré un coude cassé. Elle sera sans aucun doute la femme à battre sur les routes romandes.

Le tour de trois jours, qui s’étend sur 386,5 kilomètres et 6700 mètres de dénivelé, débute vendredi par une course en circuit à Lausanne. Le lendemain, l’étape-reine mènera de Sion à Thyon 2000, un quartier de la commune valaisanne de Vex situé à un peu plus de 2000 mètres d’altitude. La dernière partie de la course commence à Fribourg et se termine, après une montée et une descente constantes, dans le centre-ville de Genève.

La ville du bout du Léman est le lieu de naissance et de résidence d’Elise Chabbey. C’est sur elle que reposent les espoirs suisses. La jeune femme de 29 ans a déjà prouvé à plusieurs reprises cette saison qu’elle pouvait rivaliser avec l’élite mondiale dans les courses à étapes. Début septembre, il ne lui a pas manqué grand-chose pour réaliser un joli coup sur la Vuelta, lorsqu’elle a été battue de justesse par sa compagne d’échappée Grace Brown lors du sprint final de la troisième étape. Chabbey aimerait bien sûr remporter sa première victoire dans une course du World Tour dans son pays.

Marlen Reusser, la deuxième figure de proue helvétique sera également au départ. La vice-championne olympique du contre-la-montre fait partie de la solide équipe SD Worx, qui compte dans ses rangs une gagnante potentielle du général en la personne de la Néerlandaise Demi Vollering. L’équipe de Suisse fait également partie du peloton de 16 équipes, dont la formation helvétique World Tour, Roland Cogeas Edelweiss Squad. Le visage le plus connu du sextuor de Swiss Cycling est celui de la gagnante du classement général de la Coupe du monde de VTT, Alessandra Keller. ats

Votre navigateur n'est plus à jour. Veuillez< a href = "https://browsehappy.com/" target = "_ blank" > mettre à jour votre navigateur.