#swisscyclingfamily | Member

Hiltis Corner

Se doucher sur le Tour de France

Durant le Tour, nous réservons généralement des hôtels 3 étoiles. On peut se faire facilement avoir. Comme le collègue allemand qui s’est plaint dans la salle de presse : « Pas d’eau chaude ! J’ai réservé un hôtel, pas une place de camping. » Ce n’est pas si mal, au moins il ne s’est pas brûlé le dos.

Chronique de Sara Egli

Chaque jour, un nouvel hôtel avec un système de douche différent t’attend. Chaque jour, les mêmes questions se posent : dois-je pousser, tirer, lever, baisser ou tourner les poignées ? L’eau froide est-elle à gauche et l’eau chaude à droite ? Ou est-ce l’inverse ? Ou est-ce que tout est intégré dans un seul bouton ? Dois-je faire attention que le pommeau de douche ne me tombe pas sur la tête à cause d’une vis desserrée ? Dois-je faire attention à ne pas toucher le régulateur d’eau lorsque je prends une douche pour ne pas me brûler avec de l’eau bouillante ?

 

Je vérifie d’abord l’équipement. Non, je n’ai pas suivi de formation de plombier, mais je me considère maintenant comme un spécialiste. Je connais les mitigeurs monolevier, avec ou sans fonction de sécurité. Je suis spécialiste des douches à main (simple, multi, eco, smart, jet), des douches latérales (simple, multi, eco, smart, jet) ou des douches de tête (simple, multi, eco, smart, jet). Je connais tous les types de colonnes de douche et les différents tuyaux de douche (DN 15 en métal ou plastique à effet métallique). Bien sûr, tous avec protection anti-torsion, où l’eau finit toujours par éclabousser par au moins une rainure du tuyau.

 

Je ne suis pas dépassé s’il n’y a pas de cabine de douche dans la salle de bain, si la baignoire n’a que deux robinets, mais aucun tuyau ni pommeau de douche.

 

Que faire dans ce cas-là ? Laver ses cheveux, replier ses jambes, prendre de l’élan, glisser vers l’avant et vers le bas, maintenir sa tête sous l’eau. Et cela à trois reprises. Ça fonctionne et en plus c’est rigolo. Astuce : remplir la baignoire au maximum à la moitié – cela réduit le danger d’inondation.

Hiltis Corner

Hans-Peter Hildbrand, né en 1955, journaliste spécialisé en cyclisme au Blick/Sonntagsblick depuis 1980. Palmarès comme chroniqueur : 39 fois le Tour de Suisse, 35 fois le Tour de France, 31 fois le Tour de Romandie, 5 fois le Tour d’Espagne, 30 fois Paris-Roubaix, le Tour des Flandres et Liège-Bastogne-Liège, 30 Championnats du monde (route, piste, cyclo-cross). Zéro victoire, et une seule tôle froissée !

Votre navigateur n'est plus à jour. Veuillez< a href = "https://browsehappy.com/" target = "_ blank" > mettre à jour votre navigateur.