#swisscyclingfamily | Member

Swiss Cycling Weekly

Répétition générale des CM en Valais, CS sur route à Genève

Ce week-end, les vététistes suisses (ici Marcel Guerrini) participeront à la Coupe du monde à domicile à Crans-Montana. Image: Maxime Schmid

L’élite mondiale du cross-country se retrouvera ce week-end à Crans-Montana. Parallèlement, des champions nationaux seront recherchés sur les routes autour d’Aire-la-Ville.

La Suisse ne fait pas seulement partie des meilleures nations du VTT mondial sur le plan sportif, elle l’est aussi en tant qu’organisatrice d’événements. Des courses de grande qualité se sont déroulées dans une ambiance chaleureuse à Lenzerheide entre 2015 et 2023, avec les Championnats du monde 2018 comme temps fort absolu. Ce week-end, ce sera au tour de Crans-Montana de fêter une grande première. Les compétitions disputées sur le haut-plateau valaisan serviront également de répétition générale pour le grand rendez-vous de l’an prochain : les premiers Championnats du monde de VTT combinés de l’histoire en Valais, prévus à la fin de l’été 2025. Le programme débutera vendredi par les courses de short-track de la catégorie U23 et se terminera dimanche avec les courses de cross-country des Elites. Les chances suisses de bien figurer sont très élevées, en particulier dans la catégorie Elite Hommes après la victoire en solitaire de Nino Schurter le week-end dernier à Val di Sole et un tir groupé magistral des Suisses (cinq athlètes dans le top 12).

Les champions du Downhill sacrés à Lenzerheide

Même sans événement de Coupe du monde, Lenzerheide vibrera au rythme du VTT ce week-end. La célèbre piste du Rothorn accueillera en effet le festival « Bike Kingdom Feast » avec deux compétitions de Downhill au programme. Le haut-plateau grison accueillera les Championnats suisses samedi et des compétitions de Coupe d’Europe le lendemain. Les tenants du titre son Camille Balanche et Marius Perraudin ; l’athlète de classe mondiale du Jura neuchâtelois et le jeune Bas-Valaisan s’étaient imposées à Leysin il y a douze mois. En Coupe d’Europe, l’élite helvétique fera face à une forte concurrence internationale. La championne du monde en titre, l’Autrichienne Valentina Höll, sera notamment de la partie.

Route: Les médailles nationales décernées à Genève

Les Championnats suisses de cyclisme sur route se dérouleront de jeudi à dimanche à Aire-la-Ville. Les courses en ligne des Elites seront diffusées en direct sur le site Internet de la RTS.

Les contre-la-montre auront lieu jeudi, les courses en ligne samedi et dimanche. Ces joutes auront lieu à l’extrême-ouest de la Suisse, à Aire-la-Ville, dans l’arrière-pays genevois. Il s’agira des premiers Championnats nationaux en Suisse romande depuis ceux de Martigny en 2016. Le Sprinter Club Lignon, organisateur de l’événement, fêtera ses 50 ans dans le cadre de l’événement. Toutes les courses se dérouleront sur un circuit de 15 kilomètres, dont la principale difficulté sera la Côte de Russin (960 m, 5,8% de moyenne). En l’absence de Marlen Reusser (malade), la favorite de la course en ligne chez les femmes sera la Genevoise Elise Chabbey, qui a l’avantage de bien connaître ces routes. Si le contre-la-montre masculin devrait tourner au duel entre Stefan Bissegger et Stefan Küng, les jeux sont ouverts pour la course en ligne. Les personnes désireuses de suivre sur les courses en ligne des Elites, samedi (femmes) et dimanche (hommes) peuvent le faire soit sur place, soit devant leur écran : les compétitions seront en effet retransmises en direct sur le site de la RTS.

BMX Freestyle: Ducarroz vise son billet pour Paris à Budapest

La capitale hongroise accueillera ce week-end la deuxième et dernière compétition de qualification olympique en BMX Freestyle. Six places seront attribuées par sexe lors de ces « Qualifiers ».

Douze femmes et douze hommes auront l’honneur de se disputer les médailles en BMX Freestyle aux JO de Paris. Le système d’attribution de ces places est complexe. La moitié des billets (six par sexe) sont ainsi délivrés sur la base des résultats obtenus lors des deux événements de qualification ; l’autre moitié se base sur les résultats des Mondiaux 2022 et 2023. Nikita Ducarroz s’est classée 7e à la mi-mai lors de la première compétition de qualification à Shanghai. Trois Chinoises ont terminé devant la double-nationale américano-suisse. Or à Paris, deux athlètes au maximum par nation peuvent participer. La médaillée de bronze de Tokyo ira à Paris si elle parvient à conserver ou à améliorer sa 6e place au classement (ajusté) lors de l’événement de Budapest ce week-end. Les qualifications auront lieu vendredi, puis la finale le lendemain.

Votre navigateur n'est plus à jour. Veuillez< a href = "https://browsehappy.com/" target = "_ blank" > mettre à jour votre navigateur.