#swisscyclingfamily | Member

CdM Val di Sole

Plus fort que jamais

Image: Balint Hamvas

Kevin Kuhn a pris la 7e place en Coupe du monde de cyclo-cross à Val di Sole (ITA). Il s’agit du meilleur résultat du Zurichois dans la catégorie Elites.

Le cyclo-cross se résume généralement à des athlètes qui se fraient un chemin dans la boue ou franchissent des bunkers de sable, le vélo sur l’épaule. Du moins en temps normal. Dimanche, l’élite mondiale a été confrontée à la neige à Val di Sole. Ce qui fut un défi dans la mesure où il y avait encore moins le droit à l’erreur que lors d’une compétition classique de cross-country, comme l’a concédé Kevin Kuhn lui-même. Le Zurichois de 23 ans s’est classé 7e de la course remportée par le champion polyvalent Wout van Aert, une place qu’il n’avait jamais occupée auparavant dans la catégorie Elites.

Médaillé d’argent chez les U23 aux Championnats du monde de Dübendorf en février 2020, Kevin Kuhn en est à sa deuxième saison dans la plus haute catégorie. Et selon lui, les conditions particulières ne suffisent pas à expliquer ce bond en avant. « Ces dernières semaines, je manquais parfois de confiance en mes moyens. Cette fois, à Val di Sole, j’ai été dans le rythme dès le début. J’ai pu maintenir ma concentration en permanence et je n’ai pas fait d’erreur majeure », a-t-il déclaré. Tous les athlètes de premier plan n’étaient pas forcément au départ en Italie.

En Coupe de France (C2), Loris Rouiller et Timon Rüegg ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Le Vaudois s’est imposé à une reprise dans la catégorie Elites et une autre dans la catégorie U23, tandis que le Zurichois a pris deux fois la 2e place de la course Elites.

Votre navigateur n'est plus à jour. Veuillez< a href = "https://browsehappy.com/" target = "_ blank" > mettre à jour votre navigateur.