#swisscyclingfamily | Member

GP Rüebliland

Mobilisation générale en faveur de la formation

Les derniers vainqueurs suisses au général: Reto Müller (à g.) en 2016 et Marc Hirschi en 2015. Image: GP Rüebliland

La 43e édition du GP Rüebliland se tiendra de vendredi à dimanche prochain. Si l’importance de cette course U19 n’apparaît qu’au deuxième abord, c’est parce que les résultats n’en sont pas la seule priorité.

L’édition 2019 du GP Rüebliland emmènera les coureurs de Rheinfelden à Wohlen, via Schupfart et Hägglingen. On pourrait penser au premier abord qu’il s’agit d’une simple course à travers champs, forêts et prairies, mais les apparences sont trompeuses. Ce sont en effet des sélections nationales et régionales des quatre coins de l’Europe et des USA qui prendront le départ vendredi après-midi. Il s’agit du rendez-vous des coureurs émergents et de l’une des vitrines les plus importantes pour les juniors U19. « À tous les niveaux de la relève, il existe certaines courses auxquelles il faut participer. Dans la catégorie U19, le GP Rüebliland fait partie de ces courses », déclare Beat Müller.

Le chef Sport de compétition de Swiss Cycling précise que les résultats sont secondaires à ce niveau et que l’accent est mis sur la formation. « Ces épreuves donnent aux jeunes athlètes la possibilité de mettre des éléments de formation en pratique au plus haut niveau et de les affiner. Il s’agit en priorité de créer les conditions nécessaires pour envisager l’avenir ». La mise en œuvre de cet objectif est du ressort de Thomas Scheurer, le Directeur sportif de la sélection nationale U19. Si les opportunités de compétitions sont certes très nombreuses pour les juniors, le Zurichois souligne les « avantages considérables » de cette course organisée sur sol helvétique. « À la fin du GP Rüebliland, les athlètes sont de retour chez eux le dimanche après-midi déjà. Le lundi, ils sont parfaitement reposés pour se rendre au travail ou à l’école, comme si de rien n’était ». A l’issue de nombreuses autres courses, les athlètes ont en effet souvent un long voyage devant eux avant de retrouver leur domicile.

Cancellera, Van der Poel, Hirschi

Le GP Rüebliland se tient chaque année trois semaines environ avant les Championnats du monde. Il s’agit de la répétition générale et de la dernière possibilité de sélectionner les coureurs. Selon Scheurer, cette constellation est idéale, le GPR étant la seule course U19 par étapes à laquelle peuvent participer 24 Suisses. En Argovie, l’équipe nationale et trois sélections régionales seront ainsi représentées par six coureurs chacune. « Tous les athlètes ayant le potentiel pour participer aux Mondiaux peuvent encore une fois démontrer leurs capacités lors du GP Rüebliland », explique Scheurer.

Un coup d’œil sur la liste des participants des années précédentes suffit pour comprendre l’importance de cette compétition. On y retrouve Fabian Cancellara, les frères Frank et Andy Schleck ou encore Bob Jungels. Mathieu van der Poel a remporté le GPR en 2013, tandis que Marc Hirschi en faisait de même en 2015. De belles références !

À cet égard, la valeur de l’engagement des organisateurs bénévoles prend toute son ampleur. Le financement de la manifestation est ardu. En effet, les courses de la relève ne font l’objet d’aucune couverture télévisée, ce qui rend la recherche de sponsors très difficile. « Malgré un contexte compliqué, les organisateurs fournissent un travail admirable », souligne Beat Müller. « Ils font preuve d’énormément de passion et d’enthousiasme », ajoute Scheurer. On peut dire qu’il s’agit d’une mobilisation générale en faveur de la formation, et ce, pour la 43e fois déjà.

Séléction

Dominik Bieler 2001 Chur RMV Chur
Elia Blum 2001 Grossaffoltern RSC Aaretal Münsingen
Fabio Christen 2002 Leuggern VC Eintracht Klingnau
Nicolo De Lisi 2001 Gossau RMC Gossau
Arnaud Tendon 2002 Bassecourt VC Courtételle #VCC-Joliatcycles-Bandi SA
Fabian Weiss 2002 Sulz AG RV Sulz Helvetia Akros-Thömus Devo
Votre navigateur n'est plus à jour. Veuillez< a href = "https://browsehappy.com/" target = "_ blank" > mettre à jour votre navigateur.