#swisscyclingfamily | Member

CE Alkmaar

L’or pour Viviani, Lienhard meilleur Suisse

Des pavés au lieu du dénivelé: Fabian Lienhard est parvenu à se maintenir dans le groupe des favoris sur un parcours tout plat. Image: Arne Mill

Elia Vivianai est devenu champion d’Europe à Alkmaar (NED) et ainsi succédé à son compatriote italien Matteo Trentin. Fabian Lienhard a terminé meilleur suisse au 17e rang.

Elia Viviani est le nouveau champion d’Europe sur route. Le sprinter italien de 30 ans a remporté les 172,6 km de course à Alkmaar en battant son compagnon d’échappée, le Belge Yves Lampaert.

Viviani succède à son compatriote Matteo Trentin. Le bronze est revenu à l’Allemand Pascal Ackermann, lâché par les deux hommes à quelques kilomètres du but.

Le sprinter transalpin avait filé à 60 km de l’arrivée dans une échappée. Membre de l’équipe Quickstep, comme Lampaert, il rejoindra l’an prochain la formation Cofidis. Il s’agit de son 9e succès cette saison. Il avait notamment enlevé une étape du Tour à Nancy cet été.

Les Suisses étaient six au départ mais aucun n’a réussi à s’immiscer dans le top 10. Le meilleur d’entre eux est finalement Fabian Lienhard, 17e, arrivé avec le principal groupe des poursuivants à 33 secondes. Silvan Dillier s’est classé 22e.

Entre ombre et lumière

Le bilan des Européens de l’entraîneur national des Hommes Marcello Albasini se situe entre « réjouissant » et « frustrant ». Tout d’abord, la médaille de bronze de Stefan Bissegger dans le contre-la-montre U23 et la performance de Stefan Küng dans le contre-la-montre élite. Dans les deux cas, Albasini relève un élément frustrant, dans la mesure où Bissegger et Küng étaient tout proche respectivement de la 2e et de la 3e place.

Le Thurgovien est satisfait de la performance de la sélection U23 en course sur route. « Bien sûr, nous aurions aimé avoir un athlète sur le podium. Mais nous en avons deux dans le top dix, ce n’est pas mal non plus », a déclaré Albasini, ajoutant que la course s’est jouée sur des détails. « Deux à trois secondes sans concentration – et vous êtes déjà loin de la position idéale en tête au sprint. »

Dans la course Elite, la barre était placée très haut, car de nombreuses nations possédaient dans leurs rangs un sprinter de haut niveau du World Tour. Compte tenu des forces en présence, Albasini a estimé que Lienhard avait bien joué son rôle. ats/sc

Votre navigateur n'est plus à jour. Veuillez< a href = "https://browsehappy.com/" target = "_ blank" > mettre à jour votre navigateur.