CM Wollongong

L’or pour les rouleurs suisses

Image: Frontalvision

La Suisse a remporté le relais mixte contre-la-montre des Championnats du monde de Wollongong. La course a été marquée par la chute spectaculaire d’Annemiek van Vleuten.

Composée de Nicole Koller, Marlen Reusser, Elise Chabbey, Stefan Bissegger, Stefan Küng et Mauro Schmid, la formation helvétique s’est imposée avec une marge de 3 » sur l’Italie et de 38 » sur l’Australie pour remporter un premier titre dans ces Championnats du monde 2023. Elle cueille, par ailleurs, une première médaille dans cette épreuve bien particulière qui avait couronné les Pays-Bas en 2019 et l’Allemagne en 2021 lors des deux premières éditions.

Les hommes ont lancé leurs coéquipières avec un avantage 15 secondes qu’elles ont pu conserver sur la ligne. Elise Chabbey et Nicole Keller, une spécialiste du VTT, ont pu soutenir le rythme imposé par Marlen Reusser, médaillée de bronze de l’épreuve individuelle. « Il était crucial de rester les trois ensemble », souligne Marlen Reusser. Les grands artisans de ce succès furent toutefois Stefan Küng, deuxième dimanche en individuel, et Stefan Bissegger dont la puissance a fait merveille sur les routes australiennes. « Nous savions que nous pouvions être très forts », glisse Stefan Küng.

Victorieuse des trois grands Tours cette année, Annemiek van Vleuten, a été la grande perdante du jour. La Championne olympique du contre-la-montre est allée au sol quelques mètres seulement après le départ, visiblement à cause d’un problème mécanique sur son vélo, frappant violemment le trottoir. Sonnée, le genou éraflé, elle ne s’est relevée qu’avec difficulté, aidée par un membre de son équipe. Un coup dur pour la surpuissante équipe néerlandaise et surtout pour Annemiek Van Vleuten qui fait partie des grandes favorites de la course en ligne samedi mais qui devra d’abord panser ses plaies.

Poursuivie par la malchance, l’équipe des Pays-Bas avait déjà été pénalisée par le saut de chaîne de Bauke Mollema dans le premier tour de circuit, qui est bouclé par le trio masculin avant le passage de relais aux femmes. Incapable de remettre la chaîne en place, il a dû changer de vélo et laisser ses deux partenaires, Daan Hoole et Mathieu van der Poel, finir seuls le travail.

Texte: Keystone-ATS

Votre navigateur n'est plus à jour. Veuillez< a href = "https://browsehappy.com/" target = "_ blank" > mettre à jour votre navigateur.