#swisscyclingfamily | Member

CM Mont Sainte-Anne

Le titre pour Pauline Ferrand-Prevot, Jolanda Neff 2e

Quatrième l’année dernière à Lenzerheide, Jolanda Neff a renoué avec le podium des Mondiaux. Image: Ego-Promotion

Pauline Ferrand-Prevot a remporté la course dames du cross-country des Championnats du monde de VTT à Mont-Sainte-Anne au Canada. Elle a devancé de 43 » la Saint-Galloise Jolanda Neff et de 1’17 » l’Australienne Rebecca McConnell.

Pauline Ferrand-Prevot s’est détachée à la fin du 4e des six tours du tracé québécois. Jolanda Neff se situait alors à la troisième place derrière l’Australienne Rebecca McDonnell après avoir pris le meilleur départ. Mais dans le dernier tour, Neff est parvenue à dépasser l’Australienne pour arracher la médaille d’argent. « J’ai obtenu le meilleur dans une journée très mauvaise », relevait Neff qui n’est pas sentie bien pendant la course.

La Saint-Galloise devra attendre avant de fêter son deuxième sacre mondial. C’était pourtant l’occasion idéale sur un circuit qu’elle adore où elle avait triomphé à quatre reprises en Coupe du monde. « J’avais senti que je devais suivre mon propre tempo. Je n’étais pas dans un bon jour et je n’avais pas de bonnnes sensations. C’est pourquoi je me réjouis de cette médaille d’argent », soulignait la Saint-Galloise de 26 ans.

Championne du monde 2015, Pauline Ferrand-Prevot avait disparu des radars à la suite d’une blessure à la jambe gauche. Opérée en janvier dernier, elle avait fêté deux victoires en Coupe du monde avant les Mondiaux.

La deuxième Suissesse au classement est Linda Indergand, dixième. La championne olympique Jenny Rissveds, qui avait effectué son retour cette saison avec un succès à Lenzerheide il y a trois semaines, a figuré parmi les battues avec un 16e rang. L’Américaine Kate Courtney, la tenante du titre, a dû se contenter de la 5e place.

L’or pour Sina Frei

Sina Frei a fêté son deuxième titre mondial des espoirs M23 en cross-country. A Mont-Sainte-Anne au Canada, la Zurichoise de 22 ans s’est imposée au terme d’un long solo devant l’Autrichienne Laura Stigger et la Française Loana Lecomte.

Frei, qui effectue son école de recrue des sportifs, a déjà brillé en Coupe du monde élite avec deux quatrièmes places. Elle portera donc les douze prochains mois pour la deuxième fois le maillot arc-en-ciel. En 2017, elle avait déjà gagné à 20 ans à Cairns son premier titre mondial. Elle a également décroché l’argent en 2016 et 2018 dans la même catégorie. ats

. Image: Ego-Promotion

Votre navigateur n'est plus à jour. Veuillez< a href = "https://browsehappy.com/" target = "_ blank" > mettre à jour votre navigateur.