CE Granges

Le « roi de granges »

De l’or pour Stefan Küng : le champion du monde devient également champion d’Europe. Image: Keystone-ATS

Du 8 au 12 février, Granges accueillera les Championnats d’Europe de piste pour la troisième fois. Dans cet article, nous revenons sur la première édition en automne 2015.

La confiance est clairement de mise à l’approche des premiers Championnats d’Europe de piste en Suisse. Il faut dire que le cyclisme sur piste suisse connaît une période faste en 2015. La sélection de l’entraîneur national Daniel Gisiger compte un jeune coureur polyvalent qui a du talent à revendre, en la personne de Stefan Küng. En février, le Thurgovien de tout juste 21 ans a décroché la médaille d’or de la poursuite individuelle aux Mondiaux de Paris. Et en ce mois d’octobre, il a l’occasion de briller pour la première fois au plus haut niveau devant son public lors des Championnats d’Europe à Granges.

Le départ est réussi et le Vélodrome Suisse se transforme en salle de fête : le quatre de poursuite par équipes composé de Frank Pasche, Silvan Dillier, Théry Schir et Stefan Küng  Swiss Cycling n’est battu que par l’équipe britannique emmenée par le champion olympique Bradley Wiggins. Le même soir, Tristan Marguet laisse parler sa science de la course lors du scratch. Devancé uniquement par l’Espagnol Sebastian Mora Vedri sur la ligne d’arrivée, le Valaisan décroche lui aussi la médaille d’argent.

Le lendemain, c’est au tour de Claudio Imhof. Le Thurgovien prend un tour au peloton et s’assure la médaille de bronze in extremis lors de la course aux points. Il remporte le dernier sprint et dépasse ainsi le Danois Casper Pedersen, à égalité de points, pour monter sur le podium en compagnie du nouveau champion d’Europe Wojciech Pszczolarski et le Français Benjamin Thomas.

Puis à nouveau 24 heures plus tard, c’est le temps fort de ces joutes. Stefan Küng ne laisse pas la moindre chance à l’Allemand Domenic Weinstein en finale de la poursuite individuelle et décroche la médaille d’or avec à la clé un nouveau record de Suisse (4’14’’992). Bradley Wiggins n’a pas participé à la course, peut-être par crainte de Küng, le Suisse ayant pris le meilleur sur un certain Jack Bobridge (alors détenteur du record du monde) lors de son triomphe aux Mondiaux.

Dans la presse locale, Küng est salué comme le « roi de Granges ». C’est sa plus grande et en même temps sa dernière grande apparition sur la piste. Pour Swiss Cycling, ces joutes sont un véritable succès avec quatre médailles remportées.

Impressions de Granges

Votre navigateur n'est plus à jour. Veuillez< a href = "https://browsehappy.com/" target = "_ blank" > mettre à jour votre navigateur.