Swiss Cycling au sein du système sportif

La Fédération Swiss Cycling est impliquée dans le système sportif aux niveaux global, européen et national. Basée à Aigle, dans le canton de Vaud, l’Union Cycliste Internationale (UCI) est l’organisation faîtière de l’ensemble des fédérations nationales de cyclisme. Swiss Cycling est l’une de ses 194 fédérations membres. 50 de ces 194 institutions, parmi lesquelles Swiss Cycling, forment l’Union Européenne de Cyclisme (UEC). Les noms français des fédérations mondiale et continentale remontent à leur origine. Pierre de Coubertin, à l’initiative duquel les Jeux olympiques créés durant l’Antiquité et interdits en l’an 394 par un décret de l’empereur romain ont été réintroduits en 1896, était français. Fondateur du Comité international olympique (CIO), il en était le premier secrétaire général et a choisi le français comme langue officielle. La majorité des associations sportives internationales dont les origines remontent au tournant du XXe siècle ont alors suivi son exemple.

D’un point de vue suisse, Swiss Cycling est l’une des 88 fédérations membres de la Swiss Olympic Association, plus connue sous le nom Swiss Olympic. Il s’agit de l’association olympique suisse, qui fonctionne à la fois comme Association faîtière de toutes les fédérations sportives suisses et comme Comité national olympique. Sous la houlette de Swiss Cycling, on retrouve 22 associations cantonales et régionales dont la Fédération Cycliste du Lichtenstein. Plus de 400 clubs cyclistes y sont rattachés.

Votre navigateur n'est plus à jour. Veuillez< a href = "https://browsehappy.com/" target = "_ blank" > mettre à jour votre navigateur.